UTIT/FTCR : à nos militant-es disparu-es

visage

Rendre hommage  à ces tunisien-nes des deux rives, connu-es ou non, auréolé-es ou au contraire dénigré-es voire même ignoré-es, qui ont  marqué à leur manière l’histoire et/ou la mémoire de notre peuple,  n’est que justice.

 

Il est également des femmes et des hommes qui à travers leur engagement associatif dans l’immigration – et tout particulièrement au sein de l’UTIT/FTCR depuis 1974 – ont, dans l’anonymat, contribué, au quotidien, à donner du sens au combat pour l’égalité des droits et la dignité.

Illustres inconnus sauf de leurs proches et amis, c’est à eux – aujourd’hui disparus – que nous voulons rendre justice.

 


 

 Hassine Azzabou (1953 – 1993)

Hassine Azzabou est l’un parmi les premiers militants de l’Union des travailleurs immigrés tunisiens (UTIT). Il est mort dans un accident de la route en Tunisie en septembre 1993. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Farid Khantouche (1948 – 2007)

Farid a été membre du bureau et trésorier de la FTCR 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *