Mohamed Salem meurt écrasé : c’est le déclenchement de la grève à Penarroya

pennaroya

Le 9 février 1972, les ouvriers algériens, tunisiens, marocains de l’usine Penarroya de Gerland à Lyon se mettent en grève de façon exemplaire et montrent ainsi qu’il n’y a qu’une classe ouvrière.

 

 

Le 19 décembre 1971, à l’atelier de plomb, un ouvrier tunisien, Mohamed Salem, est écrasé par un couvercle de four de 1500kg. Il était soutenu par une chaîne usée, à 1,50m du sol. Salem est dessous. Les quatre membres de l’équipe aident à pousser et à soulever la plaque car le pont roulant est trop faible. La chaîne casse au niveau du tenon rouillé. Salem n’a pas le temps de se retirer : il est écrasé.

http://rebellyon.info/Penarroya-les-travailleurs.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *