« S.O.S Muezzin », un court-métrage du tunisien Mamdouh Ben Abdelghaffar

« HOUMA.FM », une station radio privée, organise un casting afin de recruter un nouveau muezzin pour la mosquée du quartier.

 Devant un micro-studio, plusieurs candidats montrent leurs talents et essayent de gagner le concours. Les auditeurs devraient choisir le meilleur candidat en votant par SMS.

 

 

 

Réalisation : MAMDOUH BEN ABDELGHAFFAR

Scénario: MAMDOUH BEN ABDELGHAFFAR

Image: SABRI EL ARBI

Son: SABRI MOUSSA ET AYMEN TOUMI

Mixage: SABER GUEBLAOUI

Montage: ANES SAADI

Interprétation: (Les noms de touts les comédiens / voir générique fin)

Producteur: MOEZ LAABIDI

 

Mamdouh Ben Abdelghaffar

Réalisateur, Scénariste

 

site web : http://www..cinemamdouh.com

Tunisien, né en 1981. En 2004, il a eu son diplôme d’assistant réalisateur de l’Institut Supérieur des Arts de Multimédia (ISAMM) à Tunis. Il bosse comme 1er assistant réalisateur depuis 2003. Il a réalisé quelques spots publicitaires en super 16 mm et en RED ONE. « S.O.S MUEZZIN » est son premier court métrage professionnel.

 

 

Lire également

 

Tunisie : Recrutement de muezzin par sms !

La Suisse a des problèmes avec les minarets ? Houma FM, elle, en a avec son muezzin. La radio organise même un casting pour choisir son nouveau muezzin. Les auditeurs l’éliront par SMS. C’est l’appel du film S.O.S Muezzin !

 

S.O.S Muezzin a été projeté en avant première, jeudi 24 décembre, lors de «Tunis Tous Courts». C’est un court-métrage réalisé par Mamdouh Ben Abdelghaffar en 2009. Il s’agit de la première œuvre sur grand écran d’un cinéaste issu du monde de la pub. Les événements du film se déroulent dans «HOUMA.FM», une radio privée, qui fait recours au SMS, pour faire participer ses auditeurs. Et voici qu’un casting est organisé par pour recruter un nouveau muezzin pour la mosquée du quartier.

 

Le mélange incolore

Dans S.O.S Muezzin, des candidats de divers profils se présentent pour le casting de la nouvelle recrue de «HOUMA.FM». Devant un micro-studio, les candidats montrent leurs talents et essayent de gagner le concours. Les auditeurs devront élire le meilleur candidat en votant par SMS, évidemment. Mzeoudi, croquemort, homosexuel, tout le monde s’y intéresse. «On a un problème avec l’Adhan. Pour l’appel à la prière, on utilise soit la radio ou on choisi les mauvaises personnes. J’ai vérifié les critères de qualification d’un muezzin et il s’avère qu’un muezzin est payé 158 dinars par mois. Avec un tel salaire, ce n’est pas du tout évident de trouver quelqu’un de qualifié» affirme Mamdouh Ben Abdelghaffar. D’ailleurs dans le film, on entend même l’appel à la prière d’un cheikh non admis par ce que son Adhan n’est pas tunisien. Mamdouh poursuit : «Le film ne parle de l’islam. Il s’agit plutôt de couleur. D’ailleurs, j’ai pensé à l’intituler «Incolore» à moment donné». Ainsi varient les couleurs à travers les personnages du film.

http://www.tekiano.com/kult/n-c/6-0-1559/tunisie-recrutement-de-muezzin-par-sms-.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *