Un promoteur réclame 800 000 euros au DAL et à 2 militants de jeudi noir … Procès lundi 6 mars

Un promoteur réclame 800 000 euros

au DAL et à 2 militants de jeudi noir …

Procès lundi 6 mars

PROCÈS LUNDI 6 MARS

Rassemblement de soutien à 9 h

devant le palais de Justice – métro Cité

Depuis 4 ans, un promoteur espagnol réclame au DAL et à 2 militants de jeudi noir près de 800 000 euros pour un prétendu préjudice, à la suite de l’occupation par des sans logis du 2 rue Valencienne Paris 10e, vide depuis plusieurs années.

L’audience se tiendra lundi 6 mars, à 10h30, à la 4e chambre civile du TGI de paris.

Les exigences judiciaires de ce promoteur qui a fait fait fortune pendant les années d’intense spéculation immobilière en Espagne qui avait précipité des centaines de milliers de familles espagnoles dans le surendettement et plongé le pays dans la récession, sont restées les même depuis quatre ans

Pourtant ce promoteur a revendu en 2015 cet immeuble 2 fois plus cher qu’il ne l’avait acquis en 2004  via une société hollandaise créée pour placer ses profits.

Non content de sa transaction ce promoteur a poursuivi sa procédure. Il y a donc une volonté manifeste de tenter de couler le DAL et de sanctionner deux membres de jeudi noir, alors que ni les uns ni les autres n’y ont habité, ou n’y ont exercé d’activité, hormis de soutenir les occupants sans toit, qui s’étaient organiser pour occuper cet immeuble vacant début janvier 2013 et y vivre.

Cette lutte a porté ses fruits puisque la plupart des occupants initiaux qui le souhaitaient ont été relogé en HLM, et le site sera transformé en logements sociaux.

 

Un toit c’est un droit !

Halte à la spéculation et aux spéculateurs !

ADHESION